conseil-management
Newspaper

La tyranie de l'urgence illustrée par Raymond Devos

Quand on ne s'engage pas CONSCIEMMENT à réaliser ce qui est IMPORTANT... on s'engage INCONSCIEMMENT à réaliser CE QUI N'EST PAS IMPORTANT.
AGIR ou SUBIR, il faut CHOISIR !
Car il existe une CROYANCE forte selon laquelle plus nous sommes OCCUPÉS, plus nous sommes IMPORTANTS. La DROGUE de l'urgence nous amène à confondre la gestion du TEMPS avec la gestion des PRIORITÉS.
Alors, on COURT ou on MARCHE ?
(Merci Bertrand G pour la vidéo ! ?)

SCIENCES & IDEES

Comment ne pas saper vos chances de résoudre efficacement un problème

par M. Gaulle et D. Vian
probleme-echec-solution
Les problèmes auxquels sont confrontées les entreprises sont nombreux. Ils donnent parfois lieu à bien des débats quant à la manière de les résoudre, alors que ce qui pose problème fait facilement l’objet d’un consensus. Par exemple, nombreux s’accordent pour affirmer que le coût du travail en France est élevé, que le nombre de PME de bonne taille est insuffisant, contrairement à l’Allemagne, voire que nous manquons de licornes comme aux Etats-Unis, qu’il est parfois difficile d’embaucher une main-d’œuvre qualifiée dans certains secteurs, etc.

Lire la suite...

DÉVELOPPEMENT PERSONNEL

Conflits : mieux comprendre le triangle de Karpman

Dirigeant.fr
triangle_Karpman
Le triangle de Karpman est souvent utilisé pour décrypter les conflits dans notre sphère privée ou professionnelle. Mais de quoi s’agit-il au juste ?

Le triangle de Karpman est une grille de lecture élaborée par le psychiatre américain Stephen Karpman qui a collaboré avec Eric Berne, le créateur de l’analyse transactionnelle. Aussi appelé triangle dramatique ou triangle compassionnel, il est un outil qui permet d’appréhender les rapports de domination en « modélisant » les interactions qui se jouent et se détériorent entre deux ou plusieurs personnes.

Lire la suite...

LEADERSHIP & MANAGEMENT

L’orchestre comme laboratoire de la transformation du leadership

par D. Bédinadé et M. Podolak
orchestre
Pour son intervention au Collège de France, dans le cadre du cycle de conférences « Humanités & Sociétés », organisé par l’Institut de Technologie et de l’Innovation de Paris Sciences et Lettres (PSL-ITI) et The Boson Project, Michel Podolak a invité les étudiants à prendre du recul sur le leadership en dessinant des ponts avec le fonctionnement de l’orchestre.
On peut ainsi se demander à quoi sert le chef d'orchestre ? Il se distingue premièrement du reste de l'orchestre en ce qu'il ne dispose pas d'instrument, il joue indirectement. Se pose ensuite la question, dans ce contexte, de la responsabilité de celui-ci. En effet, qui est en cause si une fausse note est produite lors d'un concert ?

Lire la suite...
Découvrez nos précédentes newsletters en cliquant ici...

CONTENU RÉCENT

linkedin 
A Paris - A Lyon
Ailleurs - A distance
contact@go-management.fr